Trollistes & Compagnie

Jeux de Rôles, de sociétés, cartes et figurines (Association)
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Terrä postal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
NeoZell
TerräFormeur
TerräFormeur
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1452
Age : 33
Localisation : Moissac

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Terrä
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: Terrä postal   Mer 17 Mai 2017 - 17:53

Sage Tyras’Lyn, Académie de Thamasa
Le  11 de Terrä de l’an 117 du Troisième Âge

Elvira,

Si tu reçois cette lettre c’est que vous avez réussi à rejoindre le Temple de Palidor.Merivh Cayin et les Exorciste d’Yral doivent être avec vous.

J’ai appris que le jeune seigneur Clamared s’était porté volontaire pour mener une troupe pour partir à l’assaut Deval’Amaris et vous prêter main forte,en souvenir de l’aide que vous aviez apporté à son père et à son domaine lorsque les Adeptes de Jadnar sévissaient dans le comté. Il sera rejoint au nord par les soldats du poste d’Arendall dont le capitaine, messire Falcedon, à lui aussi souhaité payer sa dette envers votre groupe quand vous avez défait le démon Gangrelar qui les menaçait. Mon contact chez les Hauts-Elfes de Valinore m’a certifié que les cavaliers Thanatiels ont répondu également à l’appel de défense et je m’en réjoui. J’espère seulement que les Vand’rills pourront apporter leur pierre à l’édifice mais je n’ai  aucune connaissance des faits les concernant…

Pour ma part, je t’ai déjà fait part de mon implication dans ce projet. Le soutien logistique que j’ai pu apporter à assurer la fédération des différentes troupes sur place. Comme tu le sais, je ne peux faire participer les mages de mon académie sans risquer de fâcheuses incidences diplomatiques avec le Roi de Baram actuellement en guerre au sud de ses terres. S’il apprend que j’envoie des troupes, il me demandera de privilégier son effort de guerre en priorité selon les accords en vigueur avec le comté de Sérévian, dont je te passe allègrement les détails.

Toutefois, le Comte de Sérévian est un ami sincère, il m’a permis de laisser quelques volontaires parmi les miens afin de participer au combat, sans en avertir les hautes autorités. Aussi, sache que le professeur William Jensen ainsi que quelques mages se sont portés volontaires afin de vous assurer de pouvoir pénétrer dans l’enceinte de la cité lorsque les sectateurs seront trop occupés à défendre les murs. Attention, je gage cependant que Jonah Cayin fera tout pour s’infiltrer dans ce conflit malgré mon interdiction et mes remontrances à ce sujet. J’ai prié le professeur Jensen de garder un œil sur lui si c’était le cas.

J’ai donné toutes les informations nécessaires à mon contact, l’archimage Aveleen, elle doit se trouver actuellement aux côtés du seigneur Roëvin Thanatiel. Tu devras la consulter à ces sujets. Je prierai les Anciens des Trois Couronnes et les Saintes Chimères pour qu’elles vous assistent dans cette rude épreuve. Vous avez toutes mon affection sincère.

Que les Anciens et les saintes Chimères vous gardent.
Tyras’Lyn Laryla

_________________
Terrä, c'est par là.
TerräFormeur
()_()
(='.'=)
(")_(")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minimarion82
Face'Troll Manager
Face'Troll Manager
avatar

Nombre de messages : 874
Age : 15
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star Wars
Nom du Perso: Leïa Pardo

MessageSujet: Re: Terrä postal   Jeu 18 Mai 2017 - 17:53

Chère Mère, Cher Père,



Je m'excuse de vous envoyer cette lettre plutôt que de me tenir face à vous mais les événements se succèdent et je crains de ne pouvoir m'en détacher, ne serait-ce qu’une journée.


Nous avons réussi notre tâche à Chimelindë. Nos efforts ont payé et Elle est désormais libre. Elle semble malgré tout encore un peu faible mais nous avons bon espoir de La voir bientôt recouvrir Ses forces.
Elle et le Gardien sont maintenant nos alliés. Mais il semble que ce ne soit pas encore suffisant pour gagner la bataille.

Après un bref repos, nous sommes partis dans la Forêt des Vand'rills afin de retrouver un groupe d'exorcistes dont nous avions déjà un soutien assuré, ayant été eux-mêmes touchés par le Démon et Ses adeptes. Ils avaient pour mission de se rallier et de nous préparer le terrain diplomatiquement auprès d'un ensemble de tribus Vand'rills.
Je vous passe les détails de cette rencontre mais nous avons réussi à gagner leur appui (je pense d'ailleurs qu’ils méritent une aide en échange mais je vous en parlerai à mon retour). Nous avons appris grâce à eux qu’un clan de trolls se serait allié au Démon. Les Vand'rills nous ont assuré qu’ils comptent les empêcher de rejoindre le champs de bataille. Leur aide est plus que vitale et sans eux, nous aurions eu un front de plus sur lequel combattre. Sans nul doute, nous leur devons beaucoup.
Nous voilà maintenant au temple de Palidor, d’où je vous écris cette lettre. Galdor va bien. Le voir dans son armure étincelante sur sa magnifique monture a gonflé mon cœur de fierté et je sais que sa tâche le remplit de bonheur. Le Seigneur Thanatiel est également présent, c’est un grand honneur pour moi de pouvoir me battre à ses côtés dans le combat qui s'annonce.

La Sage Tyras'Lyn de l’Académie de Tamasar nous a fait parvenir une lettre nous apprenant que certains de ses élèves se sont portés volontaire pour venir nous soutenir et que des troupes hildanes du Compté de Sérévian se rallieront aussi à notre cause.

Notre plan est prêt. 

L’appréhension nous guette mais je garde la tête froide. Bientôt, nous marcherons sur Derval'Amaris et nous affronterons le Démon. Je n'ai pas peur de faire face à ce qui nous attend dans la ville en ruines.  

Nous nous battons aujourd’hui pour assurer demain.

Je vous promets de revenir, au plus vite. Je vous aime fort.



                                                                    Ish An'alas Azurä. Elenna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
minimarion82
Face'Troll Manager
Face'Troll Manager
avatar

Nombre de messages : 874
Age : 15
Localisation : dans une galaxie lointaine, très lointaine

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star Wars
Nom du Perso: Leïa Pardo

MessageSujet: Re: Terrä postal   Sam 20 Mai 2017 - 12:33

Mon tendre Emrys,


Désolée de ne pas avoir pu te donner de nouvelles plus tôt mais ces derniers jours ont été plus que mouvementés. J'aimerais être à tes côtés pour te conter nos dernières aventures mais je suis prise dans le tumulte des événements. 

Nous avons réussi notre tâche.
Notre nouvelle Alliée est puissante comme son Gardien et nous avons aussi obtenu le soutien d'un groupe d'exorcistes et d'un ensemble de tribus Vand'rills.

Nous nous sommes entretenus avec ces derniers avant de les compter parmi nos alliés. Ce sont des gens simples et généreux. Ils font preuve d'une grande tolérance entre eux malgré leurs différences. Ils nous ont accueilli à bras ouverts en nous offrant leur aide, leur pain et leur « toit ». Ce peuple est très respectueux des croyances et superstitions traditionnelles. Pour les remercier, avec l'aide d’Odvar, j'ai décidé de leur offrir la protection et la bénédiction d'un puit lunaire. Les Vand'rills ont été plus qu'enthousiasmés par notre « tour de magie elfique » et j’espère leur avoir offert assez d'espoir et de courage. J'ai également rencontré deux enfants adorables, une jeune chatte et un petit blaireau. Une soirée m'a suffit pour m'attacher à eux et je les ai quitté le cœur lourd. Ces gens méritent vraiment d’être aidés, j’espère pouvoir le faire lorsque cette histoire ne sera plus qu’un mauvais souvenir, qui aura tout de même permis la réunification des peuples de Terrä.

La sage Tyras'Lyn de L’Académie  Tamasar nous a fait parvenir une lettre pour nous informer que certains de ses élèves et des troupes du Compté de Sérévian sont en marche pour venir nous soutenir.

Je t’envoie cette lettre du Temple de Palidor, c'est le point de ralliement de nos forces. J'y ai retrouvé mon frère, Galdor, il semble aller bien et je suis contente de le voir aussi beau et fier. J'ai également rencontré le Seigneur Thanatiel, c’est inimaginable pour moi d'avoir l’honneur de me battre à ses côtés.
Le Temple est magnifique mais je crains de ne pouvoir découvrir tous ses secrets aujourd’hui. Le temps file sous nos pas. Une fois notre tâche accomplie, peut-être pourrions-nous le visiter plus amplement ensemble ? Je pense que son incroyable architecture et ses ornements resplendissants sauront toucher ton âme d'artiste.

Adrianne me demande de te remercier, toi et ton Maître, pour votre travail sur l’Epée. Elle semble plus que ravie de son efficacité. J'avoue que je suis épatée par la finesse de sa lame et son équilibrage parfait qui comble sa nouvelle propriétaire. Je ne suis pas une grande connaisseuse en matière d’épées mais celle-ci surpasse toutes celles que j'ai vu jusqu’ici. Je suis vraiment fière du travail que tu as effectué. Ton œuvre a déjà sauvé plus d'une personnes, et je t'en suis éternellement reconnaissante.

Pour en revenir au Démon, nous comptons en finir avec ce Mal le plus tôt possible. Notre plan est prêt. 

Je te mentirais en te disant que je n'ai aucun doute et que je n'ai pas peur. Mais je préfère rester honnête. J'ai peur, peur de voir mes amis mourir au combat à mes côtés, peur de voir sombrer tous ces innocents plongés dans ce conflit qui les dépasse, peur de perdre cette bataille, peur de voir mon Monde, notre Monde, dans les flammes, peur de voir ma famille souffrir, peur de te perdre… Je me sens presque lâche d’être aussi peureuse. Mais n’est-ce pas ce qui nous rend plus vivant ? La peur instinctive et viscérale de perdre nos êtres chers ne nous pousse-t-elle pas à nous surpasser ?

Malgré mes sentiments, je reste déterminée. Nous vaincrons car nous n'avons pas d'autres choix. Je ne permettrai jamais au Mal d'investir notre Monde, coûte que coûte. 
J’espère que tu comprends mon choix et que tu le respectes. Je me demande, sans arrêt, pour chaque situation dans laquelle je me trouve, quelle serait ta décision, comment réagirais-tu, approuverais-tu mes choix, quels conseils me donnerais-tu. 

Même éloigné de moi, tu guides mes pas sur un chemin pavé par notre amour et illuminé par l'espoir de te revoir.
Mais te revoir n'est pas seulement un espoir, c’est une promesse. Je cours sur Notre Sentier car je sais que je t'y trouverai au bout. Il ne me reste plus qu’un dernier obstacle à franchir avant de te rejoindre mais sois sûr que, qu'importe la taille de cet obstacle, nous serons réunis.


                                                                  Je t'aime, 
                                                                 Ish An’alas Azurä, mon Amour. Elenna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazer
Dragon noir du plutonium
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 26
Localisation : Montauban

MessageSujet: Re: Terrä postal   Sam 20 Mai 2017 - 14:15

Sage Tyras'Lyn,

Vous ne me devez rien, mais j'ai un message à faire parvenir, et je ne sais comment y aboutir autrement que par votre intermédiaire. Sachez cependant qu'il s'agit d'une missive personnelle, qui n'est ni urgente, ni importante pour notre mission, et que je comprendrai tout à fait que vous n’accédiez pas à ma demande.

Vous n’êtes pas sans savoir que les ruines elfiques au nord de Baschamps abritent un être puissant et solitaire, qui apprécie très peu les intrusions. Sachez également que s'il est globalement pacifique, il risque d'être actuellement particulièrement agité et que je déconseille à qui conque les alentours de sa demeure.

C'est pourtant bien là que je voudrais que vous envoyez un messager. Je sais que cette demande, au vue de ce que je viens de vous expliquer, est assez déraisonnable, et je ne saurais trop vous rappeler, si vous l'accepter, de ne pas être trop intrusive sur son territoire. Tout ce que le messager aurait à faire, c'est laisser le petit sac de toile que vous trouverez avec cette lettre, ainsi que la note qui l'accompagne, bien en évidence aux abords de sa demeure, et de choisir pour cette tache une personne qui ne manifeste aucune animosité. S'il s'avère que l'habitant des lieux est proche, qu'il renonce et revienne ultérieurement : je ne souhaite pas qu'un seul de vos hommes soit confronté à lui dans l'état actuel de son humeur.

Si le message ne peut être transmis sans l'importuner, alors renoncez, oubliez ma demande égoïste et renvoyez le tout un de mes compagnons. Mais dans le cas où vous réussiriez, je vous serais vraiment grée de ce service, qui représente pour moi (et je l'espère pour lui) une grande faveur. Car je ne sais si je sortirais vivante de notre bataille, et je tiens à ce que mon présent lui parvienne d'une façon ou d'une autre, même s'il fallait pour cela du temps.

Que les Dieux vous gardent des ombres sous vos pas
Tel'Valar Adrianne



(Un regard indiscret trouverait dans le petit sac de toile une pierre précieuse imprégnée du sentiment de fierté d'Adrianne ressent lorsqu'elle parvient à être autre chose que ce que son sang décide pour elle, sentiment toujours remis en cause et toujours renouvelé, à chaque heure de chaque journée

Sur la note l'accompagnant, on peut simplement lire : "Pour que tu te souviennes que lutter est une fin en soit"
)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazer
Dragon noir du plutonium
avatar

Nombre de messages : 215
Age : 26
Localisation : Montauban

MessageSujet: Re: Terrä postal   Mer 31 Mai 2017 - 22:36

Maître, si vous me laissez encore vous appeler ainsi

Je sais que mon départ a dû vous contrarier au plus haut point, comme le silence qui l'a suivi. Ni l'un ni l'autre n'a dû vous surprendre : vous me connaissiez trop bien pour ça, malgré nos immenses différences de penser. Je sais aujourd'hui que c'est vous qui aviez raison, que j'étais égoïste, puérile, violente et bien loin d'être prête. Mais mon entêtement a eu des conséquences plus bénéfiques que nous n'aurions pu le prévoir.

Je sais que votre regard est concentré sur les Valars qui se lèvent à l'ouest, mais peut-être avait vous tout de même entendu parler du mal qui gronde à Derval-Amaris. Le Valar N'Odar y lève une armée et il est tout à fait probable que ce soit de concert avec l'armée que vous surveillez. Peut-être avez-vous déjà eu ces nouvelles, et je le souhaite. Mais j'ai en la question plus de détails à vous donner :

Sachez que N'Odar est servit par un important groupe de nécromanciens, qu'il étend peu à peu une armée de zombies qui grignote déjà une partie des frontières Vand'rills, que ses rangs se grossissent d'adeptes de tous peuples dans une secte à l'emblème de corbeau, qu'il a su s'allier le clan Ogre établi dans la cité maudite, mais également le clan d'Ush'Gar.

Je sais tout cela car j'ai rejoins un petit groupe, hétéroclite mais efficace, qui a su mettre des battons dans les roues du démon. Cela n'a pas été sans perte, mais durant les mois passés mes compagnons et moi avons réussi à suffisamment alerter les forces en présence pour nous assurer le soutien de 5 clans Vand'rills, de l'armée de réserve restée à Serevien, de quelques mages, d'une poignée d'enfants de Gaïa dont des exorcistes se montrent déjà particulièrement précieux, et enfin et surtout l'unité de chevaucheur de licorne Thanatiel menée par leur seigneur.

Ça vous étonnera certainement au plus haut point de voir que je ne me bas plus seule, comme la tête brûlée que j'ai toujours été, et que j'ai été capable de ne pas compromettre les essais de diplomatie et les négociations. Le mérite en va à une elf, une mystique et un druide du grand nord, qui ont su m'accepter et me transcender plus que je ne l'aurait cru possible. Toujours est-il que je ne me bas plus dans une aveugle vengeance, et que beaucoup des choses que vous tentiez en vain de me montrer m'apparaissent enfin sous un jour nouveau.

Je me rend compte de mon erreur de ne pas vous avoir tenu au courant, entêtée et butée après que vous aillé essayé de m'empêcher de partir. Mais le combat à venir s'annonce rude, les forces que nous avons déjà miraculeusement réussi à réunir pourraient bien ne pas suffire, et je crains pour la vie de mes trois frères d'arme.

Alors, si parmi les Tel'Valars certains souhaitent voir couler le sang de nos ennemis, sachez qu'ils peuvent le faire dès à présent à Derval-Amaris. Et si nous parvenons à être assez, celui de N'Odar abreuvera le sol avant qu'une semaine soit passée.

Votre insupportable irrévérencieuse et indomptée déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GorgeousGirl
Shaman Orque
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 94
Age : 23
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Terrä
Nom du Perso: Odvar Asbergolf

MessageSujet: Re: Terrä postal   Jeu 1 Juin 2017 - 20:13

Temple d'Imperia,
Le  11 de Terrä de l’an 117 du Troisième Âge

Ma trés chère Asgunhilde,

Me voilà au sud de Terrä, dans ces terres qu'aucun Asbergolf n'a jamais foulées. Mon pays me semble désormais si loin et si proche à la fois. La distance physique qui nous sépare est imposante et pourtant l'approche inévitable de ma mission me rapproche de vous. Mes dons de l'eau évoluent, comme Odomar, fû mon père, je commence à maitriser la glace. j'ai hâte de le montrer à Edolfhinde.

Je peux la sentir. Là.Elle est si prés de moi. Si intouchable. Juste de l'autre coté de ce fleuve, imperturbable, impassible et indifférente. Elle ne bouge pas malgré mes efforts. Je crie son nom. Mais rien n'y fait. Elle reste immobile sous l'autorité de l'ombre.

Cette ombre juste au-dessus d'elle. Elle m'effaye, m'angoisse.Cependant ma famille vaut TOUT.
Je te l'a ramènerais quoiqu'il m'en coute, comme je l'ai promis.

Je suis certain que Ditwin peut la sentir aussi.Ce voyage l'aura changé. Il est bien plus obéissant désormais. On se demanderait bien qui l'a dressé... Une goutte d'eau est tombé  sur le papier

Je voulais également te parler d'un sujet fâcheux. J'ai peur que cela t’attriste. Tous tes arguments seront vains. J'ai déjà pris ma décision, peser tous les points:  Lorsque tout sera terminer, je quitterais le village. Je n'y ai plus ma place. Plus rien ne m'y retiens si ce n'est des remords et un profond chagrin. Ditwin restera avec sa maitresse tandis que je m'en irait bâtir ma propre cité.

Dans ces contrées ensoleillé j'y ai rencontrés des civilisations et des peuples qui m'étaient inconnus. Je m'y suis attaché et je pense qu'ils auront plus besoin de moi que les tombes que j'ai laissé derrière moi. Frida aurait voulu que je commence une nouvelle vie. Je souhaite... Une chimeran souhaiterais reconstruire une cité disparue par le chaos. Et je vais l'y aider.


Reçois toute mon affection et dépose une dernière pensée sur leur stèle.
Ces larmes sont pour eux.
Ton bien aimé fils,
Odvar Asbergolf

Plusieurs gouttes d'eaux ont séchées sur ces dernières lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terrä postal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrä postal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Postal 2
» Postal 3
» [webisode] Heroes: going postal
» Postal 2, le meilleur anti-stress jamais inventé !
» Discworld à Olive Oued...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollistes & Compagnie :: JEUX DE RÔLE :: Terrä :: Campagnes personnalisées-
Sauter vers: