Trollistes & Compagnie

Jeux de Rôles, de sociétés, cartes et figurines (Association)
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire sans faim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Azathoth
Trollointain
avatar

Association : BàC
Nombre de messages : 2237
Age : 31
Localisation : Ailleurs

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Oikouménè
Nom du Perso: Negtaa, fils de Nihilio

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Mer 26 Nov 2008 - 23:32

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bière couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La Case...


Dernière édition par Azathoth le Jeu 27 Nov 2008 - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warius
Troll berserker
avatar

Association : Héritiers d'Asgard
Nombre de messages : 128

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 27 Nov 2008 - 1:57

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritiersdasgard.free.fr/forum/
Bwakosaure
Gros Bill
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 677
Age : 31
Localisation : ~ Rapture ~

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star wars
Nom du Perso: Farron

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 27 Nov 2008 - 9:08

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fnou
Fille d'Odin
avatar

Nombre de messages : 287
Age : 31

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 27 Nov 2008 - 16:00

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuel. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avait l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"


Dernière édition par Fnou le Jeu 27 Nov 2008 - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 44
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 27 Nov 2008 - 17:27

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuel. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avit l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"
El doctor avait bien des ennemis au Brésil, dont Pedro Maldazzar membre d’un super groupe de criminels de Buenos Aires démantelé en 1993 : Los muchachos del Infierno. Pedro avait en visuel sur son super radar, l'astronef étrange et profilé du Doctor. C'est alors qu'il appuya sur le bouton rouge, [/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
Bwakosaure
Gros Bill
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 677
Age : 31
Localisation : ~ Rapture ~

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star wars
Nom du Perso: Farron

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 27 Nov 2008 - 22:41

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuelle. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avait l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"
El doctor avait bien des ennemis au Brésil, dont Pedro Maldazzar membre d’un super groupe de criminels de Buenos Aires démantelé en 1993 : Los muchachos del Infierno. Pedro avait en visuel sur son super radar, l'astronef étrange et profilé du Doctor. C'est alors qu'il appuya sur le bouton rouge, celui qui sert à envoyer des patates,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warius
Troll berserker
avatar

Association : Héritiers d'Asgard
Nombre de messages : 128

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Ven 28 Nov 2008 - 13:32

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuelle. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avait l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"
El doctor avait bien des ennemis au Brésil, dont Pedro Maldazzar membre d’un super groupe de criminels de Buenos Aires démantelé en 1993 : Los muchachos del Infierno. Pedro avait en visuel sur son super radar, l'astronef étrange et profilé du Doctor. C'est alors qu'il appuya sur le bouton rouge, celui qui sert à envoyer des patates, à déployer les ailes, à actionner l'invisibilité, à ranger l'exosquelette, à mettre les antibrouillards ou les essuies glaces, bref le seul et unique bouton présent et permettant de piloter l'engin couplé a un système vocal.
- "TRANSFERT"
lLe professeur fi alors deux demi tour dans son engin avant que celui ci décolle, après qu'il est crié son fameux "proutofulgure" et un appui moyennement bref sur le bouton de commande rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heritiersdasgard.free.fr/forum/
Bwakosaure
Gros Bill
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 677
Age : 31
Localisation : ~ Rapture ~

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star wars
Nom du Perso: Farron

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Ven 12 Déc 2008 - 8:56

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuelle. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avait l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"
El doctor avait bien des ennemis au Brésil, dont Pedro Maldazzar membre d’un super groupe de criminels de Buenos Aires démantelé en 1993 : Los muchachos del Infierno. Pedro avait en visuel sur son super radar, l'astronef étrange et profilé du Doctor. C'est alors qu'il appuya sur le bouton rouge, celui qui sert à envoyer des patates, à déployer les ailes, à actionner l'invisibilité, à ranger l'exosquelette, à mettre les antibrouillards ou les essuies glaces, bref le seul et unique bouton présent et permettant de piloter l'engin couplé a un système vocal.
- "TRANSFERT"
Le professeur fit alors deux demi tour dans son engin avant que celui ci décolle, après qu'il ait crié son fameux "proutofulgure" et un appui moyennement bref sur le bouton de commande rouge et se retrouva téléporté sur une plage de Hawai un collier de fleurs autour du cou, en train de siroter un punch coco entouré de vahinées qui dansaient sensuellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azathoth
Trollointain
avatar

Association : BàC
Nombre de messages : 2237
Age : 31
Localisation : Ailleurs

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Oikouménè
Nom du Perso: Negtaa, fils de Nihilio

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Jeu 5 Mar 2009 - 0:12

Trois jours auparavant, dans les ruelles sinueuses de la grand' ville de Rio de Janeiro, dans le bar louche "El Perro del Bandido" d'une favelas en bordure de la jungle Brésilienne, el Doctor Noche buvait tranquillement sa dixième téquila quand, venant du fond de la salle, un pet gras et bruyant vint ajouter l'odeur de mort à la chaleur déjà écrasante. El Doctor se tourna alors vers le bambino qui se tenait près de la porte de derrière. Le docteur lui lança alors, dans une langue qu'il ne maitrisait guère "Pequeño sino forzudo bambino !!". Le gamin se retourna et lui lança d'une voix glaciale "Je ne parle pas votre langue." Il s'avéra que ce n'était pas tout a fait vrai. Mais El Doctor le savait. Il se leva, et s'avança vers le gamin qui ne semblait montrer aucun signe d'intimidation. "Qu'est-ce qu'un enfant fait dans ce trou à rat ? Tu ne serais pas mieux à l'école ?". L'enfant lui tourna le dos nonchalamment et entama alors à voix basse : "Je ne suis pas un enfant ordinaire. Mes facultés extra-ordinaires s'associent à un total contrôle de mon sphincter. L'odeur putride et pestilentielle de mes flatulences reflète l'abomination de ce monde. Je suis ici pour vous en faire prendre conscience. Né pour ouvrir les yeux au commun des mortels et leur déboucher les sinus avec le vent suprême, je suis... PétoBoy !!!". A ces mots, El Doctor lui infligea une violente gifle. "C'est ça, va jouer gamin... et ne lâche plus jamais une caisse devant moi ou tu seras amené à le regretter" lui dit t-il après l'avoir saisi par le col. Il se tourna vers ses gardes du corps, "Pedro y Gomez, venez, on s'en va d'ici, ça pue trop. Et j'ai rendez-vous avec un super-héro des temps moderne : Pyjaman !"
Petoboy, lorsqu'il entendit ce nom, sans plus se contrôler, se leva d'un bond et s'exclama:
-Pyjaman?! Mais...mais...la dernière fois que j'en ai entendu parler, il se trouvait....
Tous ce sont tu dans le bar. On entend les mouches voler, la bières couler, et, perçant le presque palpable silence, un léger bruit...
*Pffuiiiizzzz*
Petoboy venait de lâcher une nouvelle caisse, quand enfin, il finit sa phrase:
_Il se trouvait...dans...La "Case... de l'oncle benz" ! Ce n'est pas possible, comment a t-il survécu ? Il faut que j'élucide ce mystère, car jamais personne n'as survécu a mon "décolle le papier peint" avant.
Sur ces mots Pétoboy s'en alla se réfugier dans son laboratoire Top Secret au fond du jardin. El Doctor quitta les lieux à son tour suivi de ses deux gardes du corps, et monta dans son exosquelette en forme de pénis ailé, symbole de la liberté sexuelle. Cette machine ne manqua pas d'étonner les habitants de Rio de Janeiro qui se demandaient "Qui est-il ? D'où vient-il ? Formidable robot des temps nouveaux..". Mais la torpeur générale ne semblait pas déstabiliser El Doctor qui avait l'habitude d'attirer le regard des curieux. Une fois installé dans son engin il s'écria "Goldodard, go !!!"
El doctor avait bien des ennemis au Brésil, dont Pedro Maldazzar membre d’un super groupe de criminels de Buenos Aires démantelé en 1993 : Los muchachos del Infierno. Pedro avait en visuel sur son super radar, l'astronef étrange et profilé du Doctor. C'est alors qu'il appuya sur le bouton rouge, celui qui sert à envoyer des patates, à déployer les ailes, à actionner l'invisibilité, à ranger l'exosquelette, à mettre les antibrouillards ou les essuies glaces, bref le seul et unique bouton présent et permettant de piloter l'engin couplé a un système vocal.
- "TRANSFERT"
Le professeur fit alors deux demi tour dans son engin avant que celui ci décolle, après qu'il ait crié son fameux "proutofulgure" et un appui moyennement bref sur le bouton de commande rouge et se retrouva téléporté sur une plage de Hawai un collier de fleurs autour du cou, en train de siroter un punch coco entouré de vahinées qui dansaient sensuellement la macarena.

C'en était trop pour El Doctor. Trop d'événements dont il ne comprenait pas le sens, trop d'informations qu'il ne pouvait gérer, qu'il ne pouvait utiliser. Son méga-cerveau de super-méchant enfla alors, reflétant en de multiples plis de peau le soleil haut dans le ciel. Sa tête, disent les témoins ayant survécu au drame, se gonfla telle une montgolfière, qui au lieu de permettre l'envol du savant fou - précisent ces mêmes témoins - éclata. De la base de son crâne s'échappa confettis et fils de couleurs.
Petoboy ne revit plus jamais El Doctor, et jamais plus la macaréna ne fut dansée en Haïti.


(Je n'avais pas vu le dessin de Pyjaman que tu avais fait Bwak! Merci l'artiste. Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bwakosaure
Gros Bill
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 677
Age : 31
Localisation : ~ Rapture ~

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star wars
Nom du Perso: Farron

MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   Ven 6 Mar 2009 - 19:33

(hé hé, t'as vu Cool)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans faim   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans faim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans faim
» L'histoire sans fin
» [JEU] L'histoire sans fin ...
» L'histoire sans faim (2)
» Playset L'Histoire sans fin: La boîte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollistes & Compagnie :: GÉNÉRAL :: La Caverne du Dragon-
Sauter vers: