Trollistes & Compagnie

Jeux de Rôles, de sociétés, cartes et figurines (Association)
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Vendredi 20 Octobre à 20h30 Soirée Jeux de Sociétés. Faite passer l'information !

Partagez | 
 

 [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I   Lun 13 Juin 2011 - 13:20

beauté fatale
Nous étions dans les égouts pour essayer de sauver une princesse qui s'était égaré , nous avions pensé qu'elle pouvais nous apporter des informations sur la prise d'otage du prince Théocrate IV , arrivé dans une alcôve deux créatures plaqué au plafond on lancé leur tentacule sur nous , Ys n’écoutant que son courage a commencer à les harponner avec ses myriades de flèches magiques mais elle fut prise par les dizaines de tentacules gluants et rechapa à la mort au prix d'une furieuse bataille .

Tyler c'etait positionné pour contenir les nagas et leurs boules de feu mortelles , des dizaines d’éclairs magiques surgissaient de ses mains pour réduire en cendre ces abominations serpentiforme .

Gally, malgré ses tentatives pour nous soigner efficacement, avais subit trop de blessure. Elle due ce mettre en défense, plus loin, attendant des heures plus clémentes .

Au loin, attachée comme une esclave, la pauvre princesse essayais de ce libérer des ses chaines. Après une tentative désespérée, elle échappa à la vigilance de ses gardiens et put fuir dans la direction de Ys, pour ce mettre à l’abri.

Alors qu'elle s’approchait de nous, elle enleva sa capuche et nous vîmes les dizaines de serpents qui couronnait sa tête. En un instant tout le monde allais être pétrifié par le regard mortelle de cette méduse.

Par chance Tyler étais immunisé, mais Ys et moi même allions subir son attaque de plein fouet. Ys n’était plus, pétrifiée de terreur en sentant sa chair et son sang ce figer.

J'ai pu a peine soutenir son regard mais ma chair non humaine étais moins sensible a ces pouvoirs, et n’écoutant que les paroles divines que Tyler m’insuffla, je pourfendis la méduse d'un seul coup !

Gally étais partis , YS était en pierre . comment faire maintenant pour assurer nos destinées ...


[édité par Krugger/MJ : pour modification pronominal - Ys et Gally sont des demoiselles | et petites améliorations lyriques | merci armadeus pour ce journal]


Dernière édition par armadeus le Dim 26 Juin 2011 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I   Dim 26 Juin 2011 - 14:49

Le réveil du monstre




Tyler et moi même étions dans les égouts bien embarrassés d'avoir perdu Gally et d'avoir notre amie YS en pierre . Quitter la ville sans ce faire repérer étais notre première priorité !

Notre première idée étais de passer par la porte ouest en furtif, entre deux paysans et leur botte de foin! Mais à notre grande déception il n'y avais pas un chat dans les ruelles.

Tyler n'aurais aucune difficulté a s'enfuir car il étais d’essence divine et il étais passer maitre dans l'art d’être discret.
Quand a moi affublé d'une demi tonne de pierre, j'aurais eu le plus grand mal a passer inaperçue ....

A survoler la ville, Tyler eu une idée de génie, passer par la rivière. Fort de sa bonne réputation il n'eu aucun mal a discuter de notre passage en bateau avec un pêcheur. Le pire allais commencer car mettre Ys et ces 500 kilo et moi même qui n'est pas franchement légère, relève d'un défi majeure pour un pécheur qui essaye d’être discret, dans un petit bateau. Malgré tout nous arrivons tant bien que mal a accoster près d'un petit bois qui longe les cultures. Et me voici arpentant les fourrés avec un poids sur le dos, rampant vers la destination que Tyler m'indiquait ... le refuge de orphelinat a quelques lieux de Samarande .

Enfin libérer des entraves de cette elfe, qui a user mes forces et mon enthousiasme il faut bien l'admettre, nous partîmes voir le vénérable professeur Arturos pour connaitre la solution au problème d'Ys.
"Seul le sang de gargouille pourrais remettre en état votre camarade" - nous dit il de sa voix sereine !

Pendant la soirée suivante Tyler resta très silencieux, surement soucieux de trouver dans ça mémoire un endroits ou il aurais déjà vu ce genre de monstruosité, puis descendit à quelques centimètres du sol (oui j'ai oublié de noter que je ne l'avais jamais vu toucher terre, préférant au plus bas voleter au raz du sol ), " je connais un village à plusieurs lieu d'ici ou nous pourrons trouver une église et peut être des gargouilles " - me dit il d'un ton sûr et déterminé .

Le lendemain nous nous somme mis en route vers ce village qui n'avais pas de nom, mais Tyler fut très amusé du nom que je j'avais donner à ce même village par rapport au récit qu'il m'en avais fait !

Direction le village du lac des mort-vivant !!


En une demi journée (de vol) nous étions sur place, et la quel vision fantastique !!
Trois dragons buvaient tranquillement au bord du lac. Caché à bonne distance, nous étions comme deux mouches dans la toile d’une araignée affamé, impossible d'aller voir plus en avant si des gargouilles étais bien sur l’église ! Une rapide analyse et voici que 400 guerriers reptiliens tenais compagnie au dragon !
Inutile d'aller nous présenter, la fuite étais devenue la seule solution utile à ce moment.

Revenue dépité au refuge de l'orphelinat nous avions besoin d’extérioriser notre angoisse en déblatérant quelque blagues sur notre pauvre compagnon d'infortune réduite a l’état de pierre et après s’être gorgé de bonne humeur, nous avons découvert une légende parlant d'un endroits abandonné et lugubre qui pourrais nous permettre de trouver ce remède miracle !

C'est ici que je connu ma plus honteuse défaite!
Mais l'heure n'est pas encore arrivé ...


Après un atterrissage sans problème sur les lieu avec mon loup ( il a des ailes ) nous avons trouvé l'entré de la sépulture complètement coincé de branche de ronce et de terre.
avec ma force et mon pied de biche , la stèle fut arraché a ses gonds ......... il est trop difficile pour moi de décrire la suite car c'est un traumatisme trop violent ............enfin bref Tyler descendit le premier pour ouvrir la voie . il trouva le gisant d'un Hérault qui d’après les fresques sur le mur c’était adonner à quelques malédictions nécessaire à sa soif de puissance .......

D’après les vision de Tyler quatre des huit statues de gargouille qui ornais le caveau étaient vivante .... le combat allais commencer ...... m’approchant du gisant je savais pertinemment que les gargouilles allaient me sauter dessus avec une cruelle férocité! Le combat fut rapide et facile ,c'etait sans compter les pièges que contenais la sépulture ! Le plafond ce mis à descendre dangereusement et la porte d'entré bloqué par un mécanisme magique ....A ce moment précis je me suis mis a douter de nos chance de survis et du grotesque de notre quête !! pour sauver une elfe ! nous allions mourir tout deux !
Le plafond fut heureusement bloqué par les pilier des gargouilles et Tyler fut mis à l’épreuve par une serrure codé d'une grande ingéniosité !


La victoire étais notre ! la clef de la porte étais la harpe que contenais le gisant ! Mais c'était sans compter le véritable gardien de ces lieu !! Un énorme monstre terrifiant, putréfié par les longues années seul , bardé de poing inimaginable qui arrachais tout sur son passage fonça droit sur moi ! pris de panique ou de folie guerrière , je ne voyais que la lutte pour nous en sortir vivant ! je n'avais même pas vue que sa taille gigantesque étais un handicap sérieux à ces déplacements à travers la pièce et que la fuite étais possible ....

Durant le combat, je lui arrachais des morceaux gros comme un homme de sa chair morte a chaque fois que mon épée frappais , tandis que lui m'expliquais que ma mort étais proche à chaque fois que ces muscles rencontraient ma chair si faible en cette instant ....l’âme d'Ys étais surement en train de nous regarder terrifié de ne pas connaitre la fin de ce combat ....
l'un des coup de ce monstre me fit perdre l'esprit pendant quelque instant , j’étais entre la vie et la mort , mon corps ne répondais plus a mon esprit déchiré entre peine et désespoir. Tyler puisais dans ces forces pour envoyer toute la puissance de ça magie divine ! le monstre étais toujours debout !!! Et le miracle fut ! le corbeau noir qui me guida dans ce pays depuis le début de mon voyage me passa devant les yeux, il m'arracha a ma mort et me permis de m'enfuis au fond de la pièce ! Tyler en profita pour lui déchirer le corps de ça magie salvatrice !
Je m’écroulais de douleur et de honte de n'avoir pas pu arracher cette victoire ! Que d'effort me reste-t-il encore pour être a la hauteur de mes valeureux compagnons ?
Cette défaite me permis au moins d'admettre que l’épée n'est pas forcement la bonne réponse et que ce n'est qu'un instrument ! seul l'esprit peut vaincre !


Le voyage fut épique car je n'avais plus mon loup qui me permettais de voyager rapidement , j’étais redevenue rampant et lente ... presque un mois plus tard et un bon nettoyage de la statue de Ys (on l'avais installé dans un champs pour éviter les corbeau, tachons de ne jamais lui dire) elle fut libérée de son entrave et soulagée de ne pas avoir succombée a cette transformation brutale ... Nous avions réussi !!

Demain est un grand jour - le couronnement ce prépare et notre guerre ne fait que commencer !!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I   Mar 26 Juil 2011 - 8:13

Fuir ou mourir


Nous étions tous désespéré par les récentes intrigues dans la capitale et de l’efficacité plus que troublante du capitaine Roland de GARDE dans tous les quartiers .

Je sentais mes compagnons mitigés, sur le fait de partir pour un temps indéterminé, hors de leur terre natale mais il étais clair, pour moi que d'assister au couronnement du prince n’était rien d'autre qu'une fin des plus funeste !!

Me serais-je affaiblie pour penser ce genre de chose, ou bien d'avoir frôler la mort de près m'avais donner une furieuse envie de survivre au prochain événements... Je ne saurais dire, mais la mort d'un de mes compagnon de vie, Fenril,m'avais refroidie plus vite que le plus glacial des vents .

Ma frustration étais telle que la simple idée de devoir envoyer mes autre compagnons au combat m’étais des plus horribles visions !

Pendant le voyage qui dura plusieurs semaines de bateau et qui devais nous amener a Sordance, je ne fit aucune remarque de la présence fugace de mes animaux si chère a mon cœur , quelque caresse et de tendre remerciement a l'abri des regards mais rien qui puissent donner l'impression que la vie de mes animaux avais plus de valeur que mes compagnons de voyage !!

Le prince Terus avais bien du mal a gérer le mal qui rongeais la ville ! 60% des habitant avais fuis et une sombre créature semi-divine étais enfoui dans les profondeurs du plus grand lac de la région !

Une société secrète du nom du " ruban rouge " avais pris les quartiers abandonnées et s’adonnaient à des offrandes rituel pour amadoué le plus puissant des être divin qui étais encore en ces terres balafrées de terrible hivers rigoureux !!

Des hordes de voleur gardais les lieux et des créatures pédonculées servaient de poste d'observation mobile et mortelle !
Malgré les incitations plus que forcés de Tyler, qui voulais défié la vigilance et tester sa puissance vis a vis de ces créatures (je le soupçonne d'avoir eu aussi peur que moi dans les ruines qui a faillit devenir notre tombeau et que d'une certaine manière il voulais exorciser sa peur par un affrontement viril et dur pour prouver qu'il étais encore le meilleur d'entre nous), je refusais toute confrontation avec ces "tyranoeil" (ces créatures avais détruis d'un regard les protections magiques de Tyler et réduis au silence les puissants objets magique de Ys juste avant de vouloir l'affronter), ma position avais entaché la volonté de nos deux compagnons restant, Gally et Ys qui resteraient pour une fois hors de porté d'une attaque qui pour moi étais voué a l’échec .

Tyler fut, je pense, consterné de mon attitude si étrange ! Moi qui d’habitude ne refuse jamais un combat et ne pue enrôler ses compagnons dans ça ferveur guerrière !!
Je n'avais que trop perdu la dernière fois, un fidèle compagnon de vie étais tombé (Fenril) et il est vrais que j'avais pensé a envoyer mon aigle immense sur le tyranoeil pour laisser le temps a mes compagnons de préparer leur sort si puissant, mais mon cœur n’était ce jour là pas dans la bataille !

Je fit tout pour que mes amis de combat oublient la présence de mes animaux pour éviter de les engager sur la route qu'avais suivis Fenril .....


Après quelques jours, Tyler qui étais parti voir le milieu du lac , nous a averti qu'il y avais un monstre gigantesque (environ 600m de long), quasi-divin qui trônais fièrement au milieu du lac (150KM de long de moyenne ), mais a cette annonce que pouvions nous faire. Rien il me semble, Gally l'inquisitrice ne fit mot de la découverte de cette créature a ses supérieurs qui visiblement étaient agacés par les remarques incessantes de Gally sur l'inefficacité de réduire la menace au bas de la ville .

Ce fut une semaine décevante pour tout le monde !

Tyler étais en colère de notre attitude a ne pas vouloir régler les choses a grand coup de magie et de coups d'épée !
Gally n'avais pas pu recruter du monde pour affronter plus efficacement le ruban rouge (je vous passe l’échec cuisant qui consistait a tester les pouvoir du tyranoeil à distance).
Ys , notre baliste sur trépied, n'a pue qu’effleurer le tyranoeil et préféra fuir (comme nous tous d’ailleurs).
Quand a moi même, je ne servi a rien de concluant dans les combats, ainsi que dans les recherches d'informations sur les activités du ruban rouge, préférant me cacher et laisser mes animaux loin des combats


Au jour d’aujourd’hui, nous préparons le voyage qui nous mènera vers des contrées plus propice à nos talents, le monde tournais avant nous et il tournera après nous. L’Histoire raconte les récits de héros volontaires et courageux mais n'oublions pas que ces même héros, parfois n’ont ni le cœur ni l'envie de défier la mort !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I   Mar 27 Sep 2011 - 18:03

Le piège ultime

A la suite de notre départ avec Galy ,Ys et moi même, tout ce passa pour le mieux , nous avions de la nourriture ,de l'eau , et même de la compagnie ( nous avons croisée un couple de marchand qui faisais route vers notre destination )

Le voyage dura une bonne semaine ou il ne ce passa rien d’exceptionnel ! a part l’absence de Tyler bien entendu

si peut être deux ,trois assassins qui ne vau pas le coup que j’écrive leur pitoyable prestation face a nos lame !!

-ici il devrais y avoir cinq, six lignes écrit mais par le plus grand des hasard l'encre a été effacé ou raturé -



a l'approche de l'avant poste frontalier ( a mi-chemin de notre voyage ) , un groupe de paysan en colère nous menaça de mort et de chose encore pire ! une bonne cinquantaine de ces marauds ce mirent en tête de nous mettre en pièce ! et seul la force militaire de la ville composé d'homme de l'inquisition purent garantir notre survie .
Avant de nous relâcher (enfin je l’espère ) et pour calmer la foule en colère , il nous emmena en prison pour que l'on puissent nous expliquer sur cette affaire !!

-Dans la place forte de leur garnison , il y avais tellement d'homme en arme que j'ai cru qu'il n'y avais plus personne pour garder les routes et les ponts à des centaines de lieu au alentour ! -

-Les gardes avec leur tête aussi énorme que vide les discutions étaient inutile !-

Nous étions jugé pour le meurtre de 6 paysans , et ci cela avais été le cas comment expliquer la foule (une meute de loup ??) si désireuse de nous massacrer , j'imagine que des dizaine de paysan ce font tuer par jour et personne ne bouge .
De plus malgré la présence dans nos rang d'un inquisiteur qui représente a lui seul l'autorité dans ce genre de situation , il n’ont pas hésiter a nous charger !!

Quand une situation est absurde a ce point la , il est clair que ça cache beaucoup de chose ................

Je ne fut pas déçu quand a l'approche de notre sentence ( la mort par le feu ) , nous avons voyager dans les couloirs de la forteresse pendants une bonne demi-heure ( il faut 10 min pour sortir normalement ) et que fut ma surprise quand les clameurs de la foule parvint a mes oreilles et cette odeur de chair brulé a mes narines !! qui étais en train de bruler a notre place ?

dans une petite salle de torture nous avons été rassemblé ( sauf Tyler qui depuis notre départ n'est pas réapparu) et surprise encore ! Galy étais attaché a moitié morte , torturé depuis des mois vu l'atrocité de ces blessure ! mais c'etait temporellement impossible ..........

La sombre vérité nous éclaboussa a la figure ! nous avions voyagé depuis des mois avec un être ce fessant passer pour Galy ! une espionne ou pire encore !
Nous tous étions utilisé et abusé depuis le début pour , je suppose , une prophétie ou un événement majeur !
Le piège de la fausse Galy avais été parfait ! sans fausse note ou presque car Tyler cours ( ou vole ) toujours , en espérant que jamais il ne soit attrapé !!

-nous avons tous un étrange signe géométrique en bas du dos qui me fait dire que forcement on est les clef d'un événement plus grand que ce qu'on peux le rêver -


la fin du premier chapitre est arrivé plus vite que je ne l'aurais cru ! chère journal , j’espère pouvoir écrire le deuxième chapitre .............[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre I
» [Campagne D&D3.5 / Krugger] Journal D'Ida - Livre II
» [Campagne D&D3.5 / Krugger] présentations des PJ
» Journal Régional
» [Campagne D&D3.5 / Krugger] Pense-bête !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollistes & Compagnie :: JEUX DE RÔLE :: Donjons & Dragons :: D&D 3.5 - Campagne Dominicale de Krugger-
Sauter vers: