Trollistes & Compagnie

Jeux de Rôles, de sociétés, cartes et figurines (Association)
 
AccueilPortailGalerieCalendrierFAQS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Vendredi 20 Octobre à 20h30 Soirée Jeux de Sociétés. Faite passer l'information !

Partagez | 
 

 LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 19 Sep 2010 - 9:50

UN ESPRIT EN LAMBEAU
Première partie



Les Personnages Joueurs :
- Bruul, la racaille pistolero, joué par Greg
- Castus, Garde Impérial, Mangepêché, joué par Anima
- Dariel, le Pysker Impérial, Biomancien joué à Math
- Ignare, le Pysker Impérial, Pyromancien, joué par Krugger
- Lucy, l'Assassin Impérial, la Mangepêché, joué par Armadeus


- Deux années s'écoulèrent après le passage au bastion Orpheus et la découverte des cartes stellaires de la lignée Haarlock. Bruul, Dariel et Ignare, partirent sur les ordres de Soldevan rechercher des traces de la lignée Haarlock. Sur Malfi, ils purent découvrirent des indices sur la planète Quaddis, un monde décadent de la noblesse impériale. Soldevan noua des liens avec une fratrie, les Venturie qui possédaient un dominion sur cette planète éden. Lors du voyage vers Quaddis, l'Oiseau de Proie essuya une terrible tempête Warp, une route très erratique et longue, pour finir un incendie dans la salle des moteurs Warp. Alors que les murmures du Warp, les miasmes délétères de l'Immaterium imprégnaient de plus en plus le navire, l'ensemble de l'équipage sombra dans l'inconscience.

- Pendant ces deux années, Soldevan confia à Castus et Lucy, la traque d'un Inquisiteur Renégat, un Oblastionniste des plus corrompu. Ils le traquèrent jusqu'à la planète désolée de Sleef. Un monde terrible ou le Voile de la réalité est morcelé et les énergies de l'Empyrean murmurantes... Le combat sembla effroyable, selon leurs dires, ils furent marquer dans leur chair, Castus semblait souffrir de plaies suppurantes insoutenables. Tous deux portent d'étranges tatouages ténébreux et inquiétants. A leur retour vers le secteur civilisé, lors de leur voyage en translation Warp, ils sombrèrent dans l'inconscience...

- Les acolytes se réveillèrent nus comme des vers autour d'un brasero. Il semblait être entouré par les ténèbres, le sol métallique recouvert d'une couche de sable rouge. L'air empestait le fer piqué et corrodé. Les pyskers semblaient ne plus disposer de leurs pouvoirs psychiques, engendrant chez eux de terribles maux de tête. Ils entendirent au loin des cris inhumains vrillés les ténèbres environnantes. Ils décidèrent de s'enfoncer dans les ténèbres, se déplaçant pas à pas... Dans cette obscurité, Bruul et Dariel reçurent des images glacées dans leur esprit... Une femme baignée d'une lueur sépulcrale, flottant dans un nuage d'énergie irréelle, entourée d'une horde de mutants vociférante. Quand son regard aveuglant, se braqua sur Bruul et Dariel, une puissance impie s'insinua dans leurs esprits. Puis, ils virent un homme à la tête de chacal écartant la horde de mutants... Puis les images cessèrent brutalement, ils revinrent dans les ténèbres de cette pièce ensablée gigantesque.

- Dans les ténèbres, ils découvrirent, une vieille locomotive en ruine, des rails détruits et pour finir après quelques errances dans le noir, une gare en ruine. Dans celle-ci, ils purent se protéger d'une fugace tempête de sable, enfin, ils purent allumer du feu et visiter ce lieu angoissant dont les murs étaient constellés de dessins, représentant des mains inhumaines, aux phalanges multiples. Ignare eut l'ingénieuse idée de mettre le feu à une conduite de prométhéum qui fit exploser en hauteur des citernes de ce liquide instable. Le bâtiment bien qu'ancien résista à la mitraille de roches et de débris du fait de cette explosion. Peu après, ils découvrirent des marteaux dans un vieil établi et confectionnèrent des lanternes de bric et de broc.

- Ils 'enfoncèrent de nouveau dans le désert enténébré, ils se reposèrent dans des wagons abandonnés. Ils essuyèrent de nouveau une tempête de sable, ou les bruits d'une immense ventilation se fit entendre... Ce repos fut très peu réparateur... Ils eurent des rêves angoissants, des visions d'une hyène et d'un chacal sous un soleil de ténèbres, à la sourde douleur... C'est un peu plus fatigué, qu'ils atteignirent un autre brasero dans le noir, entouré celui-ci de cadavres et d'un adepte de l'Administratum, grièvement blessé, à l'esprit totalement embrumé. Bruul s'occupa de lui, et s'attacha à l'aider pour que celui-ci parvient à suivre le groupe...

- Un peu plus loin dans les ténèbres, ils remarquèrent des brillances... En approchant, ils observèrent un vaste usine éclairée, bourdonnante d'énergie, de jets de vapeurs et de flammes... Des corps desséchés et racornis, empalés sur des piques métalliques en bronze corrodé, faisaient le tour du complexe, comme un avertissement macabre à quiconque oserait s'approcher... Une dizaine de silhouettes dans les passerelles supérieures montaient la garde... Puis, les acolytes eurent de nouveau un terrible mal de tête vrillant... Ils virent le même environnement, dégoulinant de sang, dont l'homme à la tête de chacal semblait leur indiquer un entrepôt spécifique dont un coffre contenait une partie de leurs équipements... Peu après, ils purent entrer dans celui-ci, encombré de cages vides et découvrirent bien le coffre avec une partie de leurs effets...

- Ils remarquèrent bien vite qu'ils étaient dans un complexe appartenant à la Maison de la Bête... En brusquant l'Esprit de la Machine d'un monte charge, ils optèrent pour monter à travers des escaliers tortueux et sans fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Ven 8 Oct 2010 - 10:27

UN ESPRIT EN LAMBEAU
(Partie 2)




- Peu après les interminables escaliers, les acolytes traversèrent un pont métallique qui enjambait une immense salle verticale tubulaire. Quelques secondes plus tard, le pont sur lequel ils se trouvèrent se mit en mouvement et changea de position. Dans une salle désaffectée, les acolytes découvrirent un autel de fortune, dédié à un corbeau à trois têtes, grossièrement façonnée. Bruul s'attacha prestement à saccager l'autel impie, un bol de sang frais était posé devant l'idole à côté d'un cadavre. Tout ceux qui s'aventurèrent à toucher le cadavre furent assaillis par un esprit immonde, mais chaque acolyte s'exposant à cet esprit, réussi dans un effort de volonté à éviter la possession démoniaque.

- Après avoir emprunté une série d'escaliers et de tunnels, les acolytes arrivèrent à la base d'un large puits qui monte vers la surface, au fond duquel plusieurs passerelles se sont écrasées. Les acolytes remarquèrent un cadavre qui semblait être tombé avec les passerelles. Mais l'instabilité de l'endroit convainc les acolytes de faire demi-tour. Peu après dans une salle ténébreuse, ne laissant apercevoir qu'un immense espace vide autour d'une vieille passerelle, des bruissements d'ailes résonnèrent dans la pièce, Ignare à l'aide de ses pouvoirs pyrokinétiques tint à distance les nuées de ces bêtes ailées.

- Ils atteignirent un endroit bruyant, entrecoupé de vastes enchevêtrements tridimensionnels de passerelles. Là, ils furent attaqués par un spectre du Warp, alors que l'esprit de Bruul sombrait dans la terreur, le Pyromancien, utilisa ses pouvoirs psychiques, cette entité fut vite détruite avant que la situation fut critique. Le vacarme des machines résonnait partout et où des rafales de vent brûlant envahissaient les couloirs comme le souffle d'une bête colossale et à peine imaginable. Les acolytes traversèrent une gigantesque salle où tombaient des carcasses d'animaux par des puits s'ouvrant dans le plafond. Les monceaux de viande tombaient dans des broyeurs à viande. Les acolytes n'embêtèrent pas les étranges serviteurs faits de pièces mécaniques et dotés de crochets à viande à la place des mains...

- Les salles et corridors puaient l'ordure et la viande pourrie. Les acolytes traversèrent également des chambres froides pleines de viande et infestées de vermines, et affrontèrent d'affreux humanoïdes enragés, que Bruul par des tirs précis et mortels abattit facilement. La lueur vacillante de lumiglobes profondément encastrés dans la maçonnerie révéla d'innombrables traces de sang, dont le sol était maculé. Les acolytes entendirent des braiments d'animal, des cris poussés par des voix humains et des claquements de fouets. Ils montèrent une embuscade et tuèrent trois esclavagistes dont la bête énorme leur échappa dans le tunnels.

- Les acolytes atteignirent un peu plus fatigué et harassé, un vaste entrepôt, nommé l'Atelier 999, qui ressemblait à un vaste dock abandonné, celui-ci grouillait d'esclavagistes de la Maison de la Bête, de créatures en cage, de souffleries de gaz, d'un abattoir, d'un autel pix, d'un hôpital de campagne, de treuils et de grues... Ils ourdirent un plan pour atteindre un monte-charge central qui semblait mener vers la lumière du jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 31 Oct 2010 - 10:00

UN ESPRIT EN LAMBEAU
(Partie 3 & 4)



- Les acolytes parvinrent à décimer les esclavagistes de la Bête et atteignirent enfin la cité de Xicarph. Je ne vais pas m'étendre sur l'aventure pour éviter tout spoiler désagréable. Je vais plutôt discourir sur les personnages joueurs :

Dominik Von Goren : ( Bienvenu Olivier à la table de DH et dans l'antre des Trollistes ! ) C'est un pilote de la Marine Impériale au haut lignage, son père étant ni plus ni moins qu'un Amiral de la Flotte Calixienne. Dominik est autant blagueur, qu'un individu pouvant basculer dans un discours ampoulé et très précieux, vu qu'il a vécu dans la noblesse sibellienne. Il n'est pas à proprement parler un acolyte, vu qu'il n'a jamais travaillé pour l'Inquisition, mais depuis que ses amis d'infortune l'ont sauvé des Cages Rouges, il se dit que c'est sûrement la meilleure manière d'échapper à la mort sur Xicarph et de rejoindre les autres planètes du secteur. Il est solidement bâti, pilote talentueux en véhicules terrestres et spatiaux, féru d'Astromancie, il peut s'avérer fort utile en matière spatiale.

Bruul : Après l'astucieux Severus, voici le nouveau personnage de Greg. On pourrait le résumer en un Truand des barbaresques; mais ce "blondin à la Clint" est aussi malin et roublard que feu Severus, il se tient au courant, comprend très rapidement les forces en présence, et ces conclusions sont à prendre en considération. Sous ces aspects de barbare, aux manières rustres, il cache bien son jeu, "je l'ai vu parler à l'Esprit de la Machine et griffonner quelques mots sur un parchemin." De plus, il est un véritable as de la gâchette avec ses deux pistolets bolters. A son passage, les têtes finissent très souvent en purée sanguinolentes ! Il semble bien plus puritain que son ancien maître Soldevan, qu'il servait plus par gain que par affinité. Il voudrait absolument renouer avec l'Inquisition, trouver un nouveau maître, car il sait qu'il n'est plus vraiment un acolyte sans véritable maître inquisitorial !

Ignace : Après le sans cœur et cruel Garde Impérial Garvel, Krugger nous joue un vénérable Psyker Impérial Pyromancien. Très ancien acolyte de Soldevan, il a développé un véritable esprit de vengeance après les hommes au masque de Chacal et de Hyène. Il place sa vengeance au-dessus de toutes ces préoccupations du moment ! Au contact de Dominik, ce vieillard a appris un discours plus courtois. En matière de faction inquisitorial, ce vieil homme est plus avare en paroles ! On le remarque surtout pour ces tendances marquées à la pyromanie ! Il joue souvent dès que le temps est à la baston avec le feu psychique !

Barak : Notre jeune joueur Math, la route est longue encore vers plus de rôle que de recherche de pure optimisation, mais cette typologie de joueur est bien présente même chez les vieux routard, l'âge n'empêche rien à la chose ! Entre deux gloussements de rire, ce Psyker Impérial Biologis est plein de courage et de prouesse ! Il est très apprécié par la petite équipe pour ses talents de guérison surnaturelle ! Math est très pointu en matière de pouvoirs psychiques et connait très bien son rayon, il est une mine de renseignements sur le Warp et consorts ! Il faut dire qu'il ne compte plus les psykers montés dont le dernier a finit aspirer dans le Warp !

Les deux suivants, sont comme un duo de Sith, Maître et Padawan, chacun attirant l'autre vers les fonds enténébrés de la damnation. Frère d'armes depuis leur allégeance sur la volcanique Sleef à un Inquisiteur pourchassé et Oblastioniste, ils trahirent même la dernière mission de Soldevan, ce révélant plus damné que Soldevan lui-même. Il est le loin le temps des doutes et de la servitude sous les ordres de Varaak ! Le duo est lié par leur transformation en Mangepêché, leur peau à jamais tatouée de signes sacrés et impies. Tout cela finira mal pour eux, mais entre temps quelle belle poilante horrifique !

Lucy (alias Armadeus) : La tueuse du Moritat, revenue entre les morts par une résurrection des logomanciens. Elle n'est plus totalement humaine et véritablement damnée en sombrant dans l'Oblationnisme. Convaincue de servir l'Imperium, elle est une somme de déviances sous-jacentes, nous sommes bien loin de l'assassine impériale rencontrée sur Iocanthus. Même le Moritat cautériserait cette monstruosité funèbre. Depuis, qu'elle s'empara d'une épée démon appartenant à la fratrie maudite des Haarlock, qu'elle nomma Fury, sa force mentale bien qu'aiguisée par ces nouveaux talents de Mangepeché, sombre dans la perversion. Au point, de sortir sa lame démon au milieu d'une arène de combats devant des milliers de spectateurs médusés, effrayés ou fascinés par la mort qu'elle délivre ! Pressentant ses bouffées délirantes, elle a fuit dans les ombres, se cachant de ses pairs acolytes et des ennemis qui rôdent !

Castus (alias Anima) : Le Garde Impérial discret, courtois de la 14ème n'est plus... Au cours de ses aventures, il tomba peu à peu dans les rets fascinants du radicalisme. Dès le palais des Anges de Moebius, on peut dire qu'il commença à tomber dans le radicalisme. Tenté par le discours d'un possédé, il ne lui fallut qu'un pichenette pour que Lucy l'entraîne dans les ténèbres Oblationistes. A sa manière, il suit les pas de Lucy, à grand coup d'Evisérator, basculant lui aussi dans les ténèbres. Primus d'un inquisiteur mort et acolyte d'un inquisiteur damné, il cache désormais sa chair suppurante et tatoué de signes impies derrière un masque, digne d'un chevalier noir de 40K ! Saura t-il sauver le peu de son âme qu'il reste à sauver, les évènements de Xicarph et sa bacchanale seront sûrement décisifs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Jeu 13 Jan 2011 - 7:50

UN ESPRIT EN LAMBEAU
(PARTIE 4,5 & 6)



Je ne vais pas dévoiler le cœur de l’intrigue, vu que ce gros scénario est un officiel mais je vais résumer ce que j’ai mis à ma sauce.

Alors que les acolytes réfléchissent à leur plan d’actions dans le manoir des Venturie, il leur est présenté un acolyte qui recherche désespérément les siens. Il se nomme Vipus, sa silhouette émaciée et longiligne, son visage caché sous un masque de hockey et une ample capuche, porte une vieille robe verte miteuse, un pistolet lance-flammes et des ustensiles de torture au ceinturon. D’une voix éraillée, il raconte aux acolytes qu’il travaille pour un Inquisiteur de l’Ordo Malleus, Maximus Marh. Leur vaisseau spatial, le Belophron, est en orbite haute autour de Quaddis. Vipus et ses amis sont tombés dans une grosse embuscade dans les entrepôts du spatioport.

Il a perdu la trace de ses collègues et de son maître. Il pensait les retrouver au Manoir Venturie, vu que cet endroit est connu de l’Inquisition pour être une planque à Xicarph. Il est étonné de croiser la route d’autres acolytes. Il pense que l’embuscade a été montée par des esclavagistes de la Maison de la Bête, qui contrôle très officieusement le spatioport. Ils étaient très nombreux et bien armés, Vipus a eu juste le temps de rouler dans un tuyau d’aération. Il ne se cache pas d’avoir été bien lâche mais il n’aurait pas été de toute manière d’un grand secours dans cette situation…

Vipus est convaincu que les Pèlerins de Hayte se dissimulent dans la zone des Palais Déchus et qu’ils sont très nombreux, son Inquisiteur Maximus Marh est ici car il a la preuve qu’ils invoquent des entités démoniaques. Son maître se devait de renvoyer ces démons dans leur dimension. Maximus était convaincu que les rangs des pèlerins comptent un sorcier hors pair, qui devait être défait quoi qu’il en coûte.

Vipus leur énuméra ses camarades et son maître disparu,
Lisbeth une psyker, chenue et petite, versée dans l’art de la divination,
Anton un licteur d’une section carcérale, trapu, couturé de cicatrices, un gros dur,
Maximus Marh, un Inquisiteur de l’Ordo Malleus, dont son visage est caché intégralement derrière un masque de cuivre, ciselé sous les traits d’un sage vieillard. Il porte en tout logique un appareil de vitalisation dans le dos, comme un mini paquetage énergétique à l’instar des Space Marines. Des drains s’enfoncent dans la chair de ces bras et son torse, tout son bras gauche est maintenu dans une attèle en fer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Mar 25 Jan 2011 - 17:26

UN ESPRIT EN LAMBEAU
(parties 7 & 8 )


- Peu après le départ de Vipus, les acolytes décidèrent d’explorer la piste de cette embuscade et qui sait trouver d’autres acolytes de l’Inquisition voir un Inquisiteur. Ils se rendirent au spatioport de Xicarph. Là-bas, bravant le froid mordant, ils remarquèrent quelques indices mais la piste semblait s’enfoncer dans les profondeurs de la cité, craignant de se perdre dans ce dédale de couloirs, Lucy soudoya un Adepte assigné à la gestion du trafic du spatioport et obtint l’aide d’un serf nommé Zak, habitué à travailler dans cet endroit labyrinthique.

- Zak les renseigna sur l’échauffourée et leur précisa que des esclavagistes de la Bête avaient capturé des personnes et les avaient amenés dans les Cages Rouges… Zak fut soigneusement attaché à Bruul, pour éviter que le serf s’échappe. Durant leur exploration, ils tombèrent sur un entrepôt de la Maison de la Bête, voyant que le lieu était fortement gardé, ils préférèrent le contourner. Néanmoins, Dominik Von Goren déguisé en esclavagiste se faufila dans la place et s’assura qu’aucun prisonnier n’y séjournait.

- Les acolytes décidèrent de suivre, une ligne de chemin de fer usitée qui s’enfonçait dans les Cages Rouges. Ils esquivèrent quelques wagons chargés de cages de bêtes destinés aux arènes quand ils remarquèrent sur le bas côté, une cage complètement défoncée et fumante. Tout de suite, ils furent sur leur garde mais ne purent quasiment rien faire quand un terrible éclair d’énergie Warp traversa l’intégralité du tunnel métallique. Le pauvre serf Zak n’y avait pas survécu. Eux-mêmes ne survivraient pas un deuxième foudroiement, en cherchant la menace, ils débusquèrent dans les ombres une redoutable créature techno-hérétique. Son apparence était celle d’un macaque écorché, couvert de tubulures glougloutantes et d’antennes grésillantes. Il flottait dans l’air, ses jambes n’étaient plus que des moignons suturés. Les spécialistes du combat au corps à corps furent désappointés, le macaque volant se révélait une cible inatteignable. Le macaque disposait d’un souffle d’énergie Warp terrible, brûlant les chairs comme de l’acide. Les tirs se heurtaient à un bouclier d’énergie scintillante, néanmoins, les pouvoirs psychiques semblaient affectés le macaque bien que Ignace et Barak sentait comme une Ombre dans le Warp à l’approche du macaque. Les pouvoirs pyrotechniques eurent raison du monstre.

- Ils suivirent la voie de chemin de fer sur des kilomètres, puis fatigués grimpèrent sur un wagon à son approche. Ils arrivèrent enfin dans une vaste salle souterraine et métallique. Au milieu de cette désolation, s’apparentant à une énorme casse mécanique, une gare bourdonnante d’activités et brillamment éclairée gérait un énorme trafic de caisses et de bêtes. Très discrète, Lucy s’approcha et remarqua un fortin au milieu d’un ensemble d’entrepôts. Bruul déguisé en esclavagiste visita les hangars, remarquant une profusion de bêtes en cage, parquées en fonction de leur létalité, dont deux « carnosaures » qui semblaient être les plus monstrueuses proies de l’endroit.
Très prudemment, Lucy grimpa au faite du fortin pour tenter une infiltration discrète. Ignace caché dans les ombres de la casse mécanique répandait des touchers d’aliénation, semant peu à peu le trouble parmi les rangs des esclavagistes. Bruul continua son exploration du fortin puis du hangar, tandis que Castus déguisé arrivait dans le fortin et remarqua un Ogryn gardien qui barrait le passage vers les étages. C’est l’approche de Barak qui fut remarquée et qui sonna l’alerte dans le camp des esclavagistes. Ignace usant de ses pouvoirs psychiques sema une peur effroyable dans les rangs des sectateurs. Alors que la première ligne de défense s’effondrait sous la peur instillée par Ignace, une deuxième force essentiellement constituée de serviteurs d’armes s’approchait des lieux. Barak jouant des ténèbres, généra un Péril du Warp, qui prit la forme d’une terrible tempête éthérée brûlant la matière vivante sur une centaine de mètres à la ronde. De nombreux esclavagistes furent brutalement incinérés, Barak en flammes mordit la poussière (bye, bye, le point de destin), Castus fut grièvement blessé et un Ogryn gardien non loin de là, fut un des rares à survivre à la tempête éthérée.

- Le bastion de la Maison de la Bête était plongé dans le chaos, les rares esclavagistes se claquemurèrent à l’intérieur. Lucy se fraya un chemin dans la place, explosant une à une les portes verrouillées sous les assauts de l’épée démon, puis ravagea un local de sécurité et les cogitateurs s’y trouvant, découpant par la même occasion des serviteurs. Elle parvint à trouver une porte blindée menant aux cellules, mais elle dut attendre l’intervention de Bruul pour défaire les sécurités de la porte. La prison était quasi vide à part trois cellules dont les prisonniers répondaient parfaitement aux indices de Vipus. L’Inquisiteur Maximus Marh ne semblait pas faire parti des prisonniers. Bruul convaincu que la Psyker Lisbeth était non assermentée, il fit feu dans sa direction mais la rata. Lucy très irritée par cette action, le menaça de son épée démon affamée, lui indiquant qu’il n’avait pas la preuve que Lisbeth était une sorcière. Lucy la libéra et remarqua que Lisbeth était droguée pour empêcher qu’elle utilise ses pouvoirs psychiques. Pendant ce temps, Bruul mécontent trouva un serviteur gérant la prison. Il apprit que celle-ci allait exploser dans une poignée de minutes, en collant une balle dans la tête du gardien, son geste déclencha la fermeture du secteur carcéral. Il s’enfuit prestement, suivi de peu par Lucy soutenant une Lisbeth fortement commotionnée. Les autres prisonniers ne purent être sauvés faute de temps… Bruul explora encore les lieux, se mêlant même à un petit groupe d’esclavagistes apeurés, ensuite faute d’informations, il se replia dans la casse mécanique en attendant les autres. Il était toujours convaincu que Lisbeth était une sorcière.


- Pendant ce temps, Ignace, Barak et Castus abattirent un dernier groupe de défenseurs dans le fortin en jouant de ruse et de subterfuges. Castus parvint à réduire l’Ogryn Gardien au silence ! Le Pyromancien joua avec le pouvoir holocauste qui eut rapidement raison du dernier carré de résistance. Ils avaient frappé un grand coup dans la fourmilière, les esclavagistes des hangars et des entrepôts s’armaient et allaient bientôt contre-attaquer… Les acolytes avaient réussi un exploit et préférait maintenant se replier dans les ombres… Une fois dans la casse, parmi les carcasses rouillées, Ignace et Barak étudièrent le corps de Lisbeth pour trouver les marques de l’Assermentation Impériale. Ils remarquèrent le tatouage de la Schola Psykana, il n’y avait plus aucun doute sur l’assermentation de Lisbeth, elle n’était pas un Psyker émergeant mais bien une assermentée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
fredraider
Le Primordial
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 1767
Age : 45
Localisation : Lavit de Lomagne

Feuille de personnage
Jeu de Rôle:
Nom du Perso:

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 3 Avr 2011 - 9:33

UN ESPRIT EN LAMBEAU
(Parties 9, 10 & 11)



Comme d'habitude, je vais essayer de ne pas révéler la trame de ce scénario officiel mais relater certains évènements scellant le destin de Xicarph et de sa planète Quaddis.

Lisbeth d'Alyse se révéla être un puissant psyker, lectrice des pensées secretes et gardienne des subterfuges de Maximus Marh. Maximus Marh prit les acolytes sous son aile inquisitoriale, il les récompensa de quelques équipements et les prépara pour affronter la 13ème Heure dans le palais des Haarlock !

Je tiens à remercier l'ensemble des joueurs qui m' accompagnèrent le long de mes scénarios dans cette campagne fleuve, de deux ans, avec à peu près un rendez vous semaine ; elle fut donc très intense ! Certains la prient en route (clap clap à eux pour ingurgiter tant bien que mal la tonne d'infos) et d'autres partirent visiter diverses contrées imaginaires... Donc encore bravo à l'ensemble des joueurs qui "furent effrayés" face à des menaces qui semblaient au prime abord incapable de vaincre, mais le Mojo des dés et les bonnes idées de dernières minutes sauvèrent bien des situations stressantes ! Je me rappelerais du Tir quasi magique que le personnage de Krugger réalisa entrant dans la légende des "Critical Damage" !

Nous nous rappelerons de quelques moments d'anthologie ; chacun ayant certainement les siens... Pour moi, le Tueur des Ruelles restera un moment vraiment "too Much", la rencontre avec Octavia Niles et sa lesbi relation avec Lucy, les Anges de Moebius, le tir combiné sur la raffinerie de prométhium et bien d'autres...

Désormais, les acolytes ont un nouveau maître, l'Inquisiteur Maximus Marh de l'Ordo Malleus, son puritanisme de façade, cache un secret, l'appartenance à une faction radicale, mais laquelle ?

Les Acolytes ont atteint de hauts niveaux dans leurs carrières respectives, ils s'approchent pas à pas de recevoir l'insigne honneur d'être des Agents du Trône, fleurtant bientôt avec les puissants du Secteur Calixis ! La Rosette n'est plus très loin ou l'exaltation dans leur carrière respective !

Ils sont les seuls témoins de la puissance de l'Hereticus Tenebrae ! Ils ont marché dans l'ombre de la Mort et y ont réchappés ! Ils ont été les témoins d'un Exterminatus, voyant la mort d'une planète au plus près !

  • Lucy : est devenue une ombre vivante, une ombre semant la mort, désormais sa dissimulation et son déplacement silencieux sont des réussites automatiques...

    Ignace : Ce vieux psyker marche avec le Feu ! Capable de faire vivre ou mourir les flammes à son approche ! Il est la flamme des Représailles, une véritable flamme vivante carbonisant tous ces adversaires de son hire brûlante !

    Barack : Le Biomancien de talent, la chair n'a plus de secret pour lui et son pouvoir ! Il est le coeur de reviviscence de l'équipe ! Tant qu'il marchera parmi eux, les acolytes ne peuvent plus connaître la mort !

    Dominik : Désormais Lieutenant prestigieux dans la 13ème Flotte de Guerre de la Marine Impériale, bardé de cartouchières aux munitions exotiques, il délivre des schrapnels plus que mortels !

    Castus : Le Castrator comme le souligne le divin Eviserator qu'il manie avec délectation ! Maintenant Commando de Choc, il serait capable de prendre tout un bunker à lui seul !

    Ice Blood : Le tueur au fusil de précision, d'une létalité acérée avec son petit fusil de chasse adoré !


Félicitations, merci encore à l'ensemble de ma tablée, les ténèbres de ce lointain futur pourraient de nouveau s'inviter, garder préciseusement vos fiches de personnages, vous pourriez replonger dans le Secteur Calixis !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fredraider.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 3 Avr 2011 - 10:12

Tu as oublié la voix off de tout ces scenario bien ficelé ! Malgré nos dérive qui t'on causé bien des tracas ,nos action bancale mais monstrueusement héroïque , tu as gardé la tête froide et j'espère que nous ferons un jour ou l'autre la saison 2 de dark heresie




en te remerciant sir Freraider





cordialement armadeus
Revenir en haut Aller en bas
krugger
PrésiTroll
PrésiTroll
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 6126
Age : 39
Localisation : ne te retourne pas ...

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: la Vie
Nom du Perso: Prési'Troll

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 3 Avr 2011 - 10:29

"Dans le silence religieux du générique, le publique se lève. Et c'est par un tollé d'applaudissement qu'il remercie tous les acteurs de ses moments magiques.
Acteurs ou réalisateurs, tous ont participé a faire languir d'un samedi a l'autre, la tablé qui désormais n'attend qu'une chose ... la suite."

_________________
"Dans la vie il y a des hauts et des bas.
Et on s'en sort grâce a l'autre ! "


« Personne n'éduque autrui, personne ne s'éduque seul, les hommes s'éduquent ensemble par l'intermédiaire du monde. » Paulo Freire. (1974)

Krugger - Maitre Jedi


Mes campagnes D&D3.5 avec l'association Trollistes et Compagnie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anima
Gros Bill
avatar

Association : T&C
Nombre de messages : 598
Age : 34

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Star Wars
Nom du Perso: Ulrich

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 3 Avr 2011 - 11:21

Un grand merci à tout le monde à la table et surtout à notre cher MJ FredRaider qui nous a fait passé d'excellents moments !
J'ai adoré cette campagne.

Un grand bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azathoth
Trollointain
avatar

Association : BàC
Nombre de messages : 2235
Age : 31
Localisation : Ailleurs

Feuille de personnage
Jeu de Rôle: Oikouménè
Nom du Perso: Negtaa, fils de Nihilio

MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   Dim 3 Avr 2011 - 12:36

Sans avoir participé, mais pour tout le boulot abattu (en terme de meneur et de transcripteur de partie sur ce forum) je te félicite et te remercie Fredo ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Premier)
» fanfic phoenix wright
» Le chapitre deux de la garde en texte
» [Campagne] : "Baron Samedi".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trollistes & Compagnie :: JEUX DE RÔLE :: JdR Inactifs pour le moment :: Dark Heresy-
Sauter vers: